reiki-reikiologie-img

Ce que n’est pas le Reiki : les fausses idées reçues

Voici une liste des principales idées reçues et fausses sur le Reiki. En effet, ces affirmations correspondent à ce qui est généralement pratiqué dans les formes déviées du Reiki.

Par conséquent, les séances de Reiki avec nos Reikiologues, ainsi que les formations reiki dispensées au sein de la FFRT, ne proposent pas de telles pratiques.

Nous rappelons que le rôle de la Fédération Française de Reiki Traditionnel consiste également à informer le grand public sur ces formes perverties du Reiki. Celles-ci sont notamment à l’origine de nombreuses dérives thérapeutiques. Cette page a donc pour vocation de donner des repères à chacun pour trouver des professionnels fiables et correctement formés.

Le Reiki signifie énergie universelle (de vie) – FAUX

La définition du Reiki sur de nombreux sites internet, est : « énergie universelle (de vie) ».

C’est une déviation de la véritable définition, puisqu’une traductrice japonaise assermentée par le Tribunal en France n’a pas corroboré cette affirmation.
La véritable traduction est : « force de l’esprit »

Par ailleurs, le fondateur du Reiki, Mikao Usui est décédé en 1926. Or, cette méthode de canalisation d’énergie universelle est née en 1942. En effet, c’est un Vietnamien, Dang, qui en est l’auteur.
De surcroit, Dang a été classé comme gourou sectaire dangereux dans le monde entier.
Les méthodes de canalisation d’énergie universelle existent donc bien, mais ce ne sont pas du Reiki.
En fait, les personnes affirmant que « Reiki » signifie « énergie universelle » utilisent la méthode du Reiki pour cacher l’origine sectaire de ce qu’elles font en réalité.

Du reste, les synonymes : « énergie universelle vitale », « force de vie universelle », et similaires s’inscrivent aussi dans ces déviations.

Le Reiki d’Usui est le reiki d’origine – FAUX

Le Reiki est une méthode d’union de la relaxation et de la méditation par le toucher. Son fondateur, le maître de méditation japonais Mikao Usui, est décédé subitement, 4 ans après avoir commencé à élaborer le Reiki. Il n’a donc pas eu le temps de nomenclaturer sa pratique, ni de former des méditants compétents pour prendre le relais.

A son décès, un autre japonais, le médecin Chujiro Hayashi, s’est déclaré dissident d’Usui. Il a décidé de supprimer tout le travail intérieur de méditation dans le reiki. Puis il a remplacé les positions des mains pour transformer le reiki en méthode de « soin reiki », pour guérir des maladies.
Ensuite, il forma Hawayo Takata, pour qu’elle colporte cette nouvelle pratique new age en Occident. Il s’agissait de faire croire que c’était toujours du Reiki d’Usui, pourtant mort avec le fondateur. C’est à ce moment qu’est apparue la croyance de devoir se connecter à des énergies supérieures et être initié pour pouvoir faire du reiki.

Aujourd’hui, tous les déviateurs du reiki ont fait un pacte pour continuer à appeler leurs méthodes de reiki, toutes différentes les unes des autres, « reiki d’usui », par la seule justification que leur « lignée » de formation a pour origine Hayahi, lequel avait été en lien avec Mikao Usui.

Pour vérifier si c’est du Reiki Usui, il faut demander les preuves écrites issues du fondateur. Sans preuve, cela est de la publicité mensongère et de l’abus de confiance. Naturellement, la loi punit ce genre d’abus.

Les écoles japonaises sont un gage de sérieux – FAUX

Le Gemppi, association de consommateurs, d’information et de prévention contre les sectes met régulièrement en garde le grand public.  Car les déviateurs du reiki vendent leur méthode new age en présentant « le Japon comme nouvelle terre promise ».

C’est le cas des écoles japonaises, comme le Gendai Reiki et le Jikiden Reiki, pour les plus connues. Elles présentent le « reiki traditionnel japonais », comme pure forme transmise par le fondateur. Mais en réalité, ce sont des formes déviées de la pratique d’origine.

Par exemple, le Gendai Reiki est issu du new age de Hayashi et de Takata pour obtenir des résultats magiques. C’est Hirochi Doi, le créateur du gendai Reiki, qui le revendique dans son livre.

Le Jikiden Reiki, aussi inventé par un japonais new age, se vend en France comme médecine traditionnelle japonaise. Attention : le Jikiden Reiki n’est pas une médecine au Japon. De plus, vendre des soins en France relève de la médecine illégale.

L’appellation « Reiki Traditionnel Japonais » l’est aussi – FAUX

Devant les mises en garde régulières des autorités, beaucoup de personnes ont abandonné les appellations new age de leur reiki. Et l’ont nommé « reiki traditionnel japonais », continuant ainsi à duper les personnes non averties.

De plus, beaucoup de Japonais proposent des formes new age du reiki et les vendent à l’Occident sous le nom « reiki traditionnel japonais », sous prétexte qu’ils sont eux-mêmes de culture japonaise.

Un parcours de formation via le Japon est forcément signe d’authenticité – FAUX

Avoir appris le Reiki au Japon ou via un Japonais ne signifie pas que celui-ci était respectueux de la source d’origine.

Gendai Reiki

A commencer par Hirochi Doi, un japonais qui a créé le Gendai Reiki. Il reconnaît lui-même avoir fait un mix de pratiques new age et de quelques bribes restantes du Reiki du fondateur pour créer le Gendai Reiki.

De l’aveu même d’Hirochi Doi dans son livre, le Gendai Reiki est une déviation du Reiki d’origine.

Que ce monsieur soit japonais ou pas, toutes les personnes issues de sa formation n’offrent aucune réalité sur l’authenticité de leur pratique.

Jikiden Reiki

Le Jikiden Reiki se base aussi sur la méthode Hayashi. Il présente le reiki comme médecine traditionnelle japonaise (formation et enseignement empaquetés en 6 jours !).

Les écoles et formation présentent un parcours de légitimité opaque. A commencer par Tadao Yamaguchi, qui prend sa légitimité dans le seul fait que sa mère a été directement formée par Hayashi à sa méthode déviée. Mais elle est basée sur le mythe des initiations qui confèrent une canalisation avec l’énergie universelle.

Yamaguchi explique lui-même que le reiki permet de se relier à l’Univers : on en revient toujours au new age.

Le Reiki est une pratique new age – VRAI si…

Vrai si elle se revendique de la lignée d’Usui en passant par Hayashi.

Il faut aussi être attentif à la présence du nom de Hawayo Takata. Pour sa part, elle a largement contribué à la déformation du Reiki, en l’affublant de croyances. Ainsi, Takata prétendait ressusciter les morts avec le Reiki. Mais aussi transformer les bijoux en or, recoller par ailleurs les doigts coupés, etc.

Il faut donc faire attention : toutes les personnes dont le parcours de formation est issu de la « lignée takata » ne font pas de Reiki.

En un mot, sont des méthodes new age, les pratiques de reiki :

  • traduisant le reiki par « énergie universelle de vie », « force universelle de vie », etc,
  • expliquant que le reiki permet de se relier à l’univers.

Dans le Reiki, on canalise une énergie – FAUX

Les praticiens déviateurs du reiki, affirment qu’ils canalisent l’énergie :

  • en se branchant sur l’énergie cosmique,
  • ou encore sur Bouddha, la Vierge Marie, les anges,
  • aussi sur l’énergie des dragons, sur l’énergie des arbres, de la terre, des elfes,
  • mais aussi sur l’énergie des maîtres ascensionnés, de Mikao Usui,
  • et même de la kundalini.

Ceci est une dérive sévère du Reiki, et dangereuse sur le plan psychologique. Par ailleurs, aucun écrit du fondateur ne vient corroborer ces affirmations.

Dans le Reiki, on est un canal – FAUX

Le fondateur n’a jamais écrit que le Reiki consistait à canaliser l’énergie. Le canal reiki est une pure invention et atteste d’une déviation sévère.

Ceux qui prétendent cela doivent donc prouver leurs propos.

Dans le Reiki, on transmet l’énergie – FAUX

Le Reiki n’est pas une méthode de transmission d’énergie. Cette affirmation rejoint toutes les formes déviées du reiki.

Par ailleurs, le fondateur Mikao Usui n’a jamais écrit cela.

Le Reiki ne peut pas être expliqué par la science – FAUX

Par définition, le New Age est une croyance invérifiable. Ainsi, beaucoup de praticiens new age cherchent à crédibiliser leurs démarche déviée opaque. Pour cela, ils affirment que la science ne peut pas expliquer, ni comprendre le Reiki.

Or, le Reiki repose sur la relaxation et la méditation par le toucher. La relaxation et la méditation, ainsi que leurs effets et leur fonctionnement, sont aujourd’hui largement expliqués par la science, et sont vérifiables aussi.

Science et reiki sont donc tout à fait compatibles… à condition de savoir de quoi on parle !

Le Reiki fonctionne par lignées – FAUX

Dans toute pratique spirituelle, dont fait partie le Reiki, une lignée traduit la transmission d’un enseignement de maître à disciple tel qu’il a été reçu par le maître, sans être modifié au passage. Or, l’enseignement originel de Mikao USUI a été déformé, modifié et annihilé au fil du temps.

Il faut demander à ceux qui affirment être de cette lignée de prouver que leur enseignement est en tous points conformes à celui du fondateur à son époque.

La lignée Usui – Hayashi garantit l’authenticité du Reiki – FAUX

Hayashi est le 1er à avoir déformé le Reiki au décès du fondateur Mikao Usui, en se déclarant dissident. De sorte qu’il a entièrement transformé la pratique. Mais malheureusement, il a continué à l’appeler « Reiki », alors que cela n’en était plus.

Ainsi, Hayashi a supprimé la partie de la méditation et l’a remplacé par une énergie magique à canaliser.

L’effet a été destructeur : Hayashi s’est suicidé devant ses élèves…

Le Reiki Takata est une source authentique – FAUX

Hawayo Takata n’a jamais été formée par Usui.

Elle a entièrement revisité le sens du Reiki et la vie de son fondateur pour pouvoir en faire un produit marketing, vendable en Occident. C’est aujourd’hui connu de toutes les personnes ayant effectué des recherches sur l’histoire du Reiki.

De plus, Takata utilisait le Reiki pour parler aux fantômes, ressusciter les morts, changer les bijoux en or, rendre les couples stériles non stériles, recoller les doigts entièrement coupés en 3 jours et sans cicatrice, etc.

En quoi ces exploits sont-ils en lien avec la vocation thérapeutique du Reiki et le bien-être qu’elle permet d’atteindre ?

En savoir plus sur les déviations de Takata

Le terme « maître reiki » existe – FAUX

Ce terme a été inventé par Takata, qui s’est autoproclamée première maître reiki. Takata prétendait ressusciter les morts, parler aux fantômes et transformer les métaux en or. Le tout, grâce au reiki. Pour cela, il fallait avoir le titre de maître reiki.

C’est justement un repère que nous sommes face à une dérive du Reiki. Aujourd’hui, 99% des personnes se revendiquent du reiki Usui en passant par Takata. Il faut donc fuire ces « lignées » révélatrices de déviations graves.

Nous avons développé des pages entières sur les dégâts occasionnés par Takata et ses successeurs : takata et ses dérives du reiki.

On peut faire un « massage reiki » – FAUX

Il n’y a aucun massage dans le Reiki puisqu’il n’y a aucune manipulation du corps. Nous rappelons que dans le reiki, le toucher est fixe et léger.

« Massage reiki » est un repère attestant d’une méconnaissance de ce qu’est réellement le Reiki. C’est donc une dérive.

Certaines personnes maintiennent même les mains à quelques centimètres au-dessus de la personne, sans la toucher. Il est particulièrement affligeant de constater que ces personnes utilisent le terme « massage reiki« . Tout le monde sait ce qu’est un massage… Ces personnes ne font que révéler leur profonde incapacité à savoir ce qu’elles font réellement.

L’initiation reiki donne l’autorisation de pratiquer – FAUX !!!

Il s’agit d’un business extrêmement lucratif, dont chacun doit se méfier. En effet, il consiste à faire croire que dans le reiki, il faut passer par un rituel mystérieux, appelé « initiation reiki« . Le maître reiki ouvre le canal reiki à l’initié. A partir de là, l’initié a accès à l’énergie reiki de guérison, qu’il peut canaliser chez les autres. Il possède alors le pouvoir suprême de guérison.

L’ouverture du canal reiki est un mythe qui fait beaucoup de dégâts psychologiques. Il suffit de se reporter aux nombreux blogs où les personnes témoignent de déstabilisation psychologique. Les autorités publiques n’ont de cesse de mettre en garde sur ce point.

En outre, cela fait aussi beaucoup de dégâts sur la santé car les personnes sont persuadées qu’elles peuvent arrêter leur traitement. Et que le reiki va les faire guérir naturellement. Attention donc aux dérives sectaires et danger du reiki avec ces pratiques new age, déviées.

Ce business des déviateurs est une escroquerie. Elle permet surtout de faire payer des prestations inexistantes et aujourd’hui dénoncées par les pouvoirs publics.

Certains ‘maîtres reiki’ écrivent même dans leurs livres qu’il faut absolument être initié pour pouvoir faire du Reiki. Enfin, il n’existe aucun écrit du fondateur du Reiki affirmant qu’il ne fonctionne qu’avec une initiation. C’est mensonger et manipulateur.

Le Reiki s’apprend par niveau – FAUX

C’est un signe de dérive du reiki. Il n’y a pas de niveau 1, de niveau 2, 3 ou 4. Cela est un rajout des déviateurs du reiki pour vendre leurs « pseudo-formations » de plus en plus cher. En effet, plus le niveau augmente, plus le prix aussi. En fait, dans les dérives du reiki, les niveaux augmentant indiquent que le pouvoir acquis par les initiations grandit. Ainsi, les niveaux 3 et 4 sont facturés un maximum, sous prétexte qu’on y acquiert la toute puissance de guérison.

Aucun écrit du fondateur Mikao Usui ne dit cela. Il faut donc demander à ceux qui l’affirment de prouver leurs propos. Surtout, il faut porter plainte pour abus de confiance.

Dans le Reiki, il y a des degrés – FAUX

Mikao Usui, le fondateur, n’a jamais défini de degrés pour le reiki. Tout comme dans la méditation en général, le travail ne se définit pas avec des degrés.

Par exemple, depuis quand le Dalai Lama classe-t-il les apprenants à la méditation par degrés ? Enfin, quand, dans la méditation de pleine conscience, classe-t-on les gens par degré ?

En fait, les degrés sont des ajouts new age pour vendre des formations de plus en plus cher. Et ce, au fur et à mesure que l’on monte dans les degrés.


Le Reiki ressemble au magnétisme – FAUX

Il n’existe aucun écrit du fondateur à ce sujet. Il faut demander à ceux qui l’affirment de prouver leurs propos.

Affirmer que le reiki ressemble au magnétisme est une dérive. Il faut arrêter de :

  • réduire le reiki à une méthode de guérison de symptômes,
  • faire croire au côté magique du reiki, sans possibilité de vérification et de lien entre science et reiki.

Le Reiki nécessite d’avoir un don – FAUX

Le fondateur parlait de beaucoup travailler la méditation pour pratiquer le reiki. Il n’a jamais affirmé que la méthode était réservée aux personnes ayant un don. Il faut demander à ceux qui l’affirment de prouver leurs propos.
Faire croire aux gens qu’on leur délivre un don par le système des initiations relève de la manipulation mentale.

Les symboles Reiki octroyent des pouvoirs – FAUX

Les symboles sont des supports de méditation, comme dans toute pratique méditative. Ils n’ont d’autre « pouvoir » que d’aider la personne qui médite, à rester centrée et l’esprit stable.

Jamais le fondateur du reiki n’a prétendu cela sur les symboles du reiki.

Le mythe autour des pouvoirs supérieurs, acquis grâce aux symboles est également un business lucratif. Beaucoup de personnes se laisser duper. Mais comment peut-on croire que le Reiki fonctionne comme la baguette magique de Harry Potter ?
Cela dénote d’une profonde méconnaissance de la nature humaine. Voire d’une véritable déconnexion avec la réalité de la vie.

Le Reiki est une énergie de guérison – FAUX

L’énergie dont on parle dans le Reiki est notre propre énergie. C’est-à-dire le fait de se sentir « vidé d’énergie », « sans énergie » et « plein d’énergie ». Le « ki » de « reiki » n’est ni plus ni moins le « ki » de aikido, chi gong, etc. En un mot, l’énergie dont on parle sont nos souffles internes, que nous apprenons à maîtriser.

Mikao Usui n’a jamais affirmé que le reiki était une énergie de guérison. De plus, qui peut croire sérieusement que pour se sentir bien, il faut passer par le cosmos pour faire le plein d’énergie ?

‘Soin reiki’ est un synonyme de ‘séance de reiki’ – FAUX

Soin vient de « soigner ». Or le terme « soigner » relève du domaine médical. Le Reiki est une pratique de bien-être, relevant de la santé mentale positive. Elle ne soigne aucune maladie. Attention aux dérives thérapeutiques et à la médecine illégale.

Le Reiki est une médecine non conventionnelle – FAUX

Le Reiki ne traite ni les symptômes, ni ne soigne les maladies. Aucun écrit du fondateur n’affirme cela.

Attention aux pratiques de médecine illégale et aux dérives thérapeutiques.

On est professionnel du reiki en 2 jours de formation – FAUX

Un praticien de Reiki n’aurait besoin que de 2 jours pour devenir thérapeute professionnel et s’occuper de la « guérison de la personne ».
Depuis quand une méthode touchant à l’être humain peut-elle être intégrée et enseignée en 2 jours ?
Seules des personnes sans aucune étude ou discernement quant à la réalité de la vie peuvent croire à de telles affirmations.

Tous ceux vous encourageant à devenir professionnel en 2 ou 4 jours de ‘stage’ sont dangereux et irresponsables.

Le Reiki utilise des cristaux – FAUX

Les méthodes de reiki préconisant l’utilisation de cristaux sont des formes perverties. Cela est aussi le cas pour ce qui relève de l’utilisation de :

  • grilles,
  • pierres,
  • nounours en peluche, etc.

Aucun écrit du fondateur Mikao Usui vient corroborer ces affirmations. Il faut demander à ceux qui l’affirment de prouver leurs propos.

Lire la page : Le Reiki c’est quoi