federation-reiki-img

Qui est la Fédération Française de Reiki Traditionnel – Reikiologie

Les valeurs majeures de notre Fédération de Reiki

Respect de l’authenticité et professionnalisme

La Fédération Française de Reiki Traditionnel – Reikiologie (FFRT) est la première fédération de Reiki née en France, en mars 2002.

Sa pratique repose sur le respect de la démarche d’origine, tels que l’indiquent les rares écrits du fondateur du Reiki, Mikao Usui.

Ce maître de méditation japonais vécut de 1865 à 1926. Dans son parcours professionnel, il développa avant tout le Reiki. Cette méthode de relaxation méditative par le toucher permet d’abord d’aller chercher en soi ses potentiels naturels solutionnants.

mikao usui
Le fondateur Mikao Usui

Depuis sa création, la Fédération Française de Reiki Traditionnel n’a eu de cesse de professionnaliser le Reiki. A cet égard, la structure sécurisée, la transparence et le cadre éthique instaurés ont valu une reconnaissance officielle à sa méthode du Reiki.

Aujourd’hui, elle est le moteur du reiki en France. Sa pratique de reiki professionnel, la Reikiologie, est d’ailleurs la seule méthode de reiki validée à l’international.

La FFRT fait aussi l’objet régulier de recommandations dans la presse et les médias nationaux.

Fédération française de Reiki : un savoir-faire précurseur

Son cadre uniforme et unique des formations Reiki facilite la traçabilité des qualifications de ses praticiens professionnels.

Le référentiel métier Reikibunseki, appliqué, dans les cursus de formation a permis d’obtenir :

  • Une labellisation de la qualité et pédagogie des formateurs (ICPF & PSI),
  • Une reconnaissance académique des cursus de formation en Reiki (CECP, Bachelor européen, Mastère européen).

Le savoir-faire de la Fédération Française de Reiki Traditionnel est attesté par

  • Une certification ISO 9001, norme de qualité, depuis 2013. L’organisme tierce partie attestant de cette qualité est DEKRA Certification. En particulier, la Fédération Française de Reiki Traditionnel est la seule fédération de reiki à proposer une vérification de sa méthode. De fait, elle est la seule à détenir un ISO 9001 ;
  • Une Certification de Personne Reikiologue (CPR). Celle-ci garantit au grand public le professionnalisme et l’expérience de terrain des praticiens. Cette certification n’est pas délivrée par la FFRT ou des organismes complaisants. Soumise au principe de la norme ISO 17024, le processus d’attribution repose sur un caractère tierce partie ;
  • Une étude clinique, en 2015, constatant les effets antistress et de bien-être de la Reikiologie. Un laboratoire clinique certifié ISO 9001 et agréé par le Ministère de la Santé a mené cette étude.

Une fédération de reiki engagée contre les dérives et abus dans le Reiki

En France, n’importe qui a le droit de s’autoproclamer professionnel dans les métiers non conventionnels comme le reiki. Même sans faire de reiki ou en étant insuffisamment formé !

Ainsi, depuis sa création, pour se démarquer de ces personnes, la fédération française de Reiki Traditionnel n’a eu de cesse de professionnaliser la pratique.

Mais aussi de communiquer régulièrement pour sensibiliser le grand public sur :

Elle aide donc à obtenir des repères sur les dérives du reiki. D’autre part elle explique les dangers du reiki dévié.

Enfin, la FFRT est la seule à trier ses praticiens professionnels et organismes de formation sur le volet. Et non pas de vouloir réunir tout ce qui prétendent faire du Reiki d’Usui… et qui n’en ont jamais fait, celui-ci ayant disparu avec le décès du fondateur.

Les actions en phase avec nos valeurs

  • Premièrement, défendre la démarche d’origine du Reiki, avec la diffusion de toute information nécessaire sur internet ;
  • Deuxièmement, faire certifier savoir-faire et expertise de tous ses acteurs professionnels, par des tiers certificateurs indépendants ;
  • Ensuite, établir des marques distinctives pour identifier toute pratique du Reiki réellement éprouvée et vérifiée ;
  • Puis baser sa démarche sur les 10 principes d’éthique internationaux du Global Compact – Pacte Mondial des Nations-Unies ;
  • Ensuite, appliquer une démarche scientifique, experte et transparente de vérification du fonctionnement et des effets de sa méthode ;
  • Enfin, inscrire ses professionnels dans une amélioration continue.