federation-reiki-img

Nations-Unies : engagements de la F.F.R.T. et des Reikiologues

Pacte Mondial des Nations-Unies (Global Compact)

Le Pacte Mondial des Nations-Unies (ou UN-Global Compact) fut lancé en 2000 à l’initiative de M. Kofi Annan. La vocation première du Pacte Mondial des Nations-Unies est de protéger le grand public avec des valeurs d’éthique appliquées par les entreprises et organisations qui l’ont rejoint.

Transparence, vision à long terme, démarche équitable, actions durables conjointes du monde du travail et de la société civile, valeurs altruistes sont les principes directeurs.

La Fédération Française de Reiki Traditionnel adhère et soutient depuis 2013 au Pacte Mondial des Nations-Unies. Par cette adhésion, elle aligne volontairement sa stratégie fédérative sur des principes éthiques reposant sur 4 grands axes.

Les axes du Global Compact

  • Droits de l’Homme (démarche F.F.R.T. : respect inconditionnel des droits fondamentaux de chacun) ;
  • Droit du travail (démarche F.F.R.T. : conditions de travail protégées pour les professionnels des métiers de santé non conventionnelle) ;
  • Respect de l’environnement (démarche F.F.R.T. : méthode de bien-être favorisant l’équilibre de l’individu avec son environnement) ;
  • Lutte contre la corruption (démarche F.F.R.T. : transparence et traçabilité de la pratique, ouverture, vérification, en opposition à toute démarche aux enjeux personnes et égoïstes appelant certaines formes de prise de pouvoir et de manipulation).

Communication sur l’Engagement (COE)

Ainsi, la COE est une déclaration publique dans laquelle la F.F.R.T communique ses efforts en faveur des principes du Global Compact et son engagement envers l’initiative.

La F.F.R.T. rédige une Communication sur l’Engagement tous les 2 ans.

Télécharger la COE de la F.F.R.T sur le site américain des Nations-Unies Global Compact

Droits de l’Homme et Charte des Reikiologues

Dans le cadre du soutien de la F.F.R.T. au Global Compact, les praticiens professionnels adhérents à cette fédération de Reiki appliquent les valeurs du Pacte Mondial des Nations Unies. A ce titre, ils ont signé une Charte des droits de l’Homme.

1. Pratique professionnelle

Le praticien en Reiki, agréé Reikibunseki® ou Reikiologue®, dispense ses consultations selon ses connaissances, savoir-faire et savoir-être, issus d’une formation contenant des dispositifs conformes  à la charte d’éthique et de déontologie de la Fédération Française de Reiki Traditionnel. Les professionnels de la Fédération Française de Reiki Traditionnel ont suivi une formation en Reiki traditionnel basée sur le référentiel de compétences métier Reikibunseki® ; ils ont obtenu (ou sont en cours d’obtention) du certificat de compétences Reikiologue® par DEKRA Certification. Ses actions s’inscrivent dans une démarche d’accompagnement et de relation d’aide pour atteindre un meilleur épanouissement personnel et une plus grande autonomie de bien-être naturel.

2. Liberté et respect des droits de l’Homme

Les praticiens ont intégré et respectent la Déclaration universelle des droits de l’Homme et la Charte des droits fondamentaux adoptée par l’Union Européenne.

3. Respect du code de déontologie et d’éthique de la Fédération Française de Reiki Traditionnel en vigueur

Les praticiens respectent le code de déontologie et d’éthique de la Fédération Française de Reiki Traditionnel.

4. Non-discrimination

Les praticiens agissent dans leur comportement avec une conscience d’équanimité, sans aucune distinction concernant les origines des consultants, leurs mœurs, leur état de santé, leur handicap, leur situation familiale, leur appartenance à une ethnie, une religion, une opinion politique ou orientation sexuelle.

5. Non jugement et non interprétation personnelle

Les praticiens ont une attitude de non jugement ou de non interprétation personnelle lors des entretiens avec les consultants. Ce positionnement préconise un accueil et une intervention inconditionnels dans un respect mutuel.

6. Consentement libre et éclairé des séances

Les praticiens établissent un contrat moral avec les consultants en ce qui concerne les séances de Reikibunseki® pour qu’il ne se trouve aucun non-dits

7. Confiance

Les praticiens travaillent dans un rapport de confiance avec les consultants. La confiance s’acquiert en fonction du consentement libre et éclairé du consultant et de l’efficacité du travail d’accompagnement du praticien.

8. Distance affective

Les praticiens font preuve de recul et de respect dans l’écoute et dans les séances de pratique sans jamais être distant avec les consultants mais sans jamais passer dans une familiarité affective.

9. Secret professionnel

Les praticiens sont soumis au secret professionnel qui reste la vie privée du consultant et qui fait partie de ses droits fondamentaux.

10. Supervision

La supervision est obligatoire et permet un contrôle sur la pertinence des séances. Elle permet aussi la fiabilité du praticien liée à la fiabilité de ses pratiques vis-à-vis des consultants.

11. Formation et supervision continues

Les praticiens continuent à développer leurs connaissances et compétences et se font superviser tout au long de leur vie professionnelle.

Déposée sous copyrights en août 2015 – Reproduction interdite.