Fédération Française de Reiki Traditionnel

Fédération Française de Reiki Traditionnel - Reikiologie®
Oeuvrer pour une pratique professionnelle et responsable du Reiki

Certifications dans le Reiki et à la FFRT - Fédération de Reiki

La position de la Fédération F.F.R.T. sur les certifications

Les pratiques non conventionnelles étant non encadrées, chacun a le droit de dire qu’il a suivi une formation professionnelle et acquis des connaissances, de s’autoproclamer avec un titre, de se dire certifié, qualifié, en ayant été 'validé' que par lui-même ou par une personne amie, non indépendante. Cette absence de vérification autorise chacun à faire avec le grand public ce qu’il veut ou pense être correct, ce qui peut le rendre dangereux pour la santé d’autrui.

Ceci est un phénomène répandu aussi dans le Reiki.

Dans sa démarche d’éthique, la F.F.R.T. a souhaité se faire valider par des tiers extérieurs, avec lesquels elle n’a pas d’enjeux personnels, ce qui permet une totale transparence de sa démarche et de sa pratique, et à terme la sécurité pour les bénéficiaires de la pratique de la Reikiologie®, que ces bénéficiaires soient des personnes venant se former ou des personnes venant consulter les praticiens professionnels de la F.F.R.T.

A ce titre, elle applique pour elle-même et tous ses membres professionnels (écoles de formation ou praticiens professionnels) un processus de vérification des prestations et compétences affirmées à travers des certifications tierce partie.

 

Définitions

Définition de la Certification

La certification est une activité par laquelle un organisme reconnu, tierce partie (indépendant des parties en cause), donne une assurance écrite qu’une organisation, un processus, un service, un produit ou des compétences professionnelles sont conformes à des exigences spécifiées dans un référentiel (cahier des charges défini par des normes nationales ou internationales).

L’assurance écrite a été établie après la vérification que l’organisation, le processus, le service, le produit, les compétences professionnelles étaient bien ceux qui étaient prétendus. Autrement dit, chaque société, fédération, école ou personne certifiée a dû prouver et démontrer à des tiers compétents de la certification ce qu’elle affirmait.

La F.F.R.T. a opté pour le système des certifications, qui lui apparaît comme un moyen éthique très fiable de référencement. Elle a souhaité se faire valider par des tiers extérieurs, avec lesquels elle n’a pas d’enjeux personnels, ce qui permet une totale transparence de sa démarche, de son savoir-faire et expertise, et de sa pratique, vis-à-vis du grand public.

 

Ce que sont les organismes tierce partie, qui délivrent les certifications

L’organisme est reconnu : cet organisme est lui-même contrôlé, audité, validé et accrédité par le Cofrac, le Comité Français d’Accréditation. Le Cofrac est l’unique instance nationale d’accréditation, qui se situe en France au sommet du système d’accréditation souhaité par les pouvoirs publics. Le Cofrac lui-même est audité par ses pairs internationaux (un organisme d’Etat par pays). Cette vérification à plusieurs niveaux sécurise l’impartialité de la certification reçue par la fédération F.F.R.T., son école de formation professionnelle et ses formateurs, ou les praticiens professionnels de la F.F.R.T.

L’organisme est tierce partie : Une tierce partie est un organisme qualificateur ou certificateur mandaté par l’Etat (Cofrac). Il n’a aucun lien avec la personne ou l’organisme contrôlé et n’a donc aucun intérêt ni enjeu concernant le résultat (positif ou négatif) de la certification / qualification. Bien au contraire, cet organisme tierce partie est tenu d’appliquer des règles strictes dans un contexte prédéfini et doit pouvoir justifier en toute transparence, auprès de qui veut être certifié et auprès du Cofrac, du bien-fondé de chacune de ses décisions de délivrance ou de refus d’une certification / qualification.

Conforme à des exigences : Face à un organisme tierce partie, l’école de formation, le formateur ou le professionnel doit prouver tout ce qu’il affirme sur lui-même et ce qu’il fait, et remplir les critères prédéfinis. S’il le fait, il est alors validé et autorisé à utiliser les mentions ʺqualifiéʺ  et ʺcertifiéʺ.

Référentiel : Ces référentiels peuvent être des références nationales définies. Exemple : le système des qualifications en France – l’Institut de Reiki, l’organisme de formation professionnelle de la F.F.R.T., est qualifié ISQ-OPQF

Ces référentiels peuvent être des références internationales définies. Exemple : le système des certifications. La F.F.R.T. est certifiée ISO 9001, l’ISO 9001 étant une norme internationale. La Certification de Personne Reikiologue® à la F.F.R.T. est basée sur la norme internationale NF EN ISO/CEI 17024.

 

Usage des mots ʺcertifiéʺ et ʺqualifiéʺ

Tous les professionnels enregistrés à la F.F.R.T., qu’ils soient des personnes physiques (praticiens professionnels) ou morales (organisme de formation), emploient les mots ʺqualifiéʺ et ʺcertifiéʺ dans un contexte unique consistant à avoir été vérifiés et validés par un organisme tierce partie : ils ont dû lui prouver les compétences qu’ils disaient avoir et dû prouver la bonne mise en œuvre de caractéristiques définies dans un référentiel national ou international.

Dans ce cadre précis, les termes ʺqualifiéʺ et ʺcertifiéʺ appellent à une traçabilité et une transparence complètes de leur démarche.

Les termes ʺqualifiéʺ et ʺcertifiéʺ ont de la valeur uniquement en raison de la provenance de la qualification et de la certification : par qui la certification ou la qualification a-t-elle été délivrée ?

Ainsi, il ne convient pas de choisir un praticien ou une école de formation uniquement parce qu’il dit être certifié ou délivrer une formation qualifiante / certifiante.

La question à se poser est : s’il dit être qualifié ou certifié, par qui l’a-t-il été ? Est-ce par un organisme tierce partie, ou sont-ce des appellations auto-décernées ou décernées hors cadre des processus de certification tierce partie (comme il est d’usage, malheureusement, dans la pratique du Reiki) ?

 

Dekra Certification, l’organisme de certification tierce partie validant la F.F.R.T.

L’organisme tierce partie qui audite la F.F.R.T. et ses membres, en vue de vérifier leur conformité à des normes internationales, s’appelle Dekra Certification.

Cet organisme appartient au groupe allemand DEKRA, lui-même créé en 1925. Dekra Certification est présent à ce jour dans plus de 64 pays. Son activité est l’évaluation de la conformité tierce partie et regroupe 23.000 clients certifiés dont 7.725 en France.

Dekra Certification est une filiale implantée en France depuis 1999, dont les activités sont : certifications et audits de système de management, certifications de personne (compétences), certifications inspection et tests de produits. En 1999, elle s’occupait de la certification ISO, sous accréditation allemande. Depuis 2007, elle est sous accréditation du Cofrac.

Les spécialisations de Dekra Certification aujourd’hui s’expriment dans :

  • La certification de systèmes de management (standard, automobile, aéro, train, agro-alimentaire, cosmétiques, transport logistique, autres activités sectorielles)
  • La certification de dispositifs médicaux
  • La certification de produits de grande consommation
  • La certification et l’inspection de produits
  • La certification de personnes (compétences de personne : avec accréditation pour les certifications obligatoires et sans accréditation pour les certifications volontaires )
  • Les agréments et habilitations (Anesm, EHPAD…)
  • Les notifications européennes et internationales (marquage CE)

Dekra Certification a délivré la Certification ISO 9001 à la F.F.R.T.

Conformément à la norme internationale ISO 17024, et en se basant sur le référentiel de compétences métier Reikibunseki®, Dekra Certification a établi le processus de Certification de Personne Reikiologue® 

 

Durée non définitive de la Certification

La délivrance d’une certification n’est pas définitive. Elle s’étale sur une durée d’environ 4 ans. Tous les ans, l’organisme ou la personne qui ont obtenu une certification sont placés sous surveillance continue et subissent un audit de contrôle pour que l’organisme tierce partie puisse continuer à vérifier qu’ils ne s’écartent pas du cahier des charges ou du référentiel établi.

La F.F.R.T. juge excellent et motivant ce principe de délivrance non définitive d’une certification, qui l’oblige, elle et ses membres, à ne pas se reposer sur ses acquis, mais au contraire, à devoir s’engager dans une amélioration continue des prestations – pour offrir le meilleur aux bénéficiaires de la Reikiologie®.

 

la Reikiologie®, science humaine

la Reikiologie®, science humaine

Trouver un praticien Reiki

Carte des praticient

Les formations à la Fédération

Les formations à la Fédération

Métiers du Reiki : rejoignez la F.F.R.T.

Métiers du Reiki : rejoignez la F.F.R.T.
  • LA FFRT
    s'engage
  • ISO 9001
  • The Global Compact
  • Cliniquement prouvé
  • Chèque Santé
  • CNPL
Copyright 2014 : Fédération Française de Reiki Traditionnel / F.F.R.T. Tout droits réservés - Mentions Légales - Design by MMCreation.com