Fédération Française de Reiki Traditionnel

Fédération Française de Reiki Traditionnel - Reikiologie®
Oeuvrer pour une pratique professionnelle et responsable du Reiki

Séances de Reiki professionnel - La Fédération de Reiki FFRT

Les séances de Reiki professionnel (ou Reikiologie®) : méditation et relaxation

A qui s'adressent les séances de Reiki / Reikiologie® ?

Le Reiki est une pratique laïque et agnostique entièrement basée sur le fonctionnement naturel de l’être humain.

Elle s’adresse à tous : enfants, adultes, femmes enceintes, personnes âgées, indépendamment de toute culture, confession, conception de vie.

 

Demandes les plus courantes lors des séances de Reikiologie®…

En règle générale, les consultants (personnes qui viennent consulter) sont :

  • Des personnes désireuses d'atteindre leur bien-être naturel et durable au quotidien ;
  • Des personnes allant bien au quotidien mais temporairement stressées, fatiguées, ou avec des tensions et douleurs physiques ;
  • Des personnes traversant une situation difficile, éprouvante, dans laquelle elles ont du mal à rebondir ;
  • Des personnes touchées par la maladie, cherchant un confort du corps et de l’esprit face à la maladie ;
  • Des personnes désireuses d’atteindre leur profondeur et de donner un sens à leur vie ;
  • Des personnes désireuses d’avoir une pratique de découverte de leurs propres potentiels naturels solutionnant et de connaissance de soi

 

Mais les séances de Reiki / Reikiologie® répondent aussi…

Des séances de Reiki pour exprimer ce qui est en soi

La Reikiologie®, thérapie naturelle, s’adresse aussi aux personnes qui ont l’impression de passer à côté de quelque chose dans leur vie, car elles n’arrivent pas à exprimer ce qu’elles ont en elles. Par exemple, une personne n’arrive pas à lâcher prise avec le stress et les pressions au travail, et perd sa joie de vivre. Il est toujours possible de vouloir l’aider en lui conseillant : ʺIl faut aller chercher ta joie de vivre en toi !ʺ Et la personne de répondre : ʺFacile à dire… Je fais comment ?ʺ

On entend aussi souvent dire à quelqu'un qui se plaint : ʺTu as un travail, un toit, une famille, des amis. Franchement, quand on voit d’autres personnes, ici ou dans d’autres pays, de quoi te plains-tu ?ʺ - ʺOui, je sais… mais il me manque quelque chose.ʺ

Derrière cela : des potentiels plus ou moins annihilés, que la Reikiologie® aide à faire émerger par la démarche unique d’unir relaxation et méditation par le toucher.

 

Des séances de Reiki alliant les effets de la relaxation et de la méditation

Certaines personnes apprécient la relaxation, mais regrettent que celle-ci ne dure pas. Elle fait du bien sur le moment, mais au bout d’une heure, d’une journée, d’une semaine, le mal-être et les tensions reviennent, car la relaxation ne permet pas d’arrêter les mécanismes déclencheurs du mal-être ou générateurs de tensions.

Quant à la méditation, il est aujourd’hui notoire qu’elle permet d’arrêter ces mécanismes déclencheurs du mal-être ou générateurs de tensions. Cependant, il faut savoir se relaxer pour bien méditer.

C’est compliqué – ceux qui ont l’habitude de méditer le savent bien ; certains se découragent et arrêtent la méditation, renonçant ainsi aux bienfaits de celle-ci.

La relaxation méditative du Reiki Traditionnel fait vivre à la fois une détente profonde et cesser progressivement les mécanismes déclencheurs du mal-être, pour installer durablement le bien-être recherché.

 

Des séances de Reiki pour libérer les tensions du corps et de l’esprit

En règle générale, on observe deux grands axes d’approche pour libérer nos tensions :

  • soit une approche par le corps (exemple : massage, shiatsu, yoga…),
  • soit une approche par l’esprit (psychothérapie, hypnose, sophrologie…).

Quand il s’agit de prévenir les tensions ou difficultés psychologiques, il est suggéré d’avoir une pratique de relaxation ; mais on sait bien que si relâcher les tensions du corps fait beaucoup de bien et amoindrit certains symptômes et les petits tracas quotidiens, l’approche du corps ne permet pas d’effectuer un travail de fond pour remonter à la source des difficultés psychologiques et émotionnelles, et stopper leur formation.

Quant à l’approche psychologique, on peut aller mieux, mais le mental ne suffit pas à faire lâcher les tensions du corps…

La Reikiologie® offre une approche globale et de fond, de libération des tensions du corps et de l’esprit de la personne, grâce à l’alliance du toucher relaxant pour le corps et de la méditation pour l’esprit.

 

Des séances pour obtenir les bienfaits de la méditation… sans devoir méditer !

Dans les thérapies, on demande souvent à la personne de faire quelque chose pour aller mieux et la personne se doit d’être active.

Dans les thérapies du corps, comme le yoga par exemple, elle doit faire des exercices de respiration et de posture. Dans les thérapies de l’esprit, la personne doit également faire quelque chose : chez le psy, elle doit parler ; en sophrologie, elle doit écouter le sophrologue et faire intérieurement le travail dicté.

La Reikiologie® s’adresse aux personnes désireuses d’avoir l’entière liberté d’être elles-mêmes, sans l’intervention d’un praticien pour leur demander d’être ou de faire quelque chose. Il s’agit d’une thérapie non interventionniste.

Dans ces séances de Reiki Traditionnel professionnel, le praticien n’intervient pas sur ce que doit faire, dire ou penser le consultant. Il est allongé habillé et ferme les yeux. Pendant ce temps, le praticien effectue une méditation spécifique en touchant des points précis du corps du consultant.

Grâce aux méditations spécifiques du Reikibunseki®, c’est le praticien qui médite pour le consultant, permettant à ce dernier d’entrer par ʺrésonanceʺ (*) dans sa propre relaxation méditative. Le consultant n’est donc pas obligé d’apprendre à méditer pour avoir les bienfaits, aujourd’hui avérés, de la méditation.

(*) la résonance est un terme de la Reikiologie®

 

En savoir plus sur les séances de Reiki : le vrai et le faux

1- Dans le Reiki, on pratique les soins Reiki.

FAUX

L'expression "soin reiki" n'existe pas dans le Reiki. C'est un terme rajouté par les personnes ayant dévié la pratique d'origine du Reiki. Le Reiki n'est pas une pratique de soin - terme médical. Les séances de Reiki ne sont pas des soins Reiki. Les professionnels de la Fédération Française de Reiki Traditionnel n'utilisent pas ce terme, et ne prodiguent pas de soins Reiki.

Les séances de Reiki à distance : les séances de Reiki à distance, souvent également appelées soins reiki à distance, sont également un leurre car signe de déviation dans le Reiki : le fondateur du Reiki n'a jamais écrit cela. Il s'agit de faire croire aux personnes que le praticien de Reiki peut s'occuper d'elles et les faire aller mieux à distance. En fait, cela fonctionne sur le principe du placebo : la personne ayant acheté un soin à distance se met elle-même en condition pour aller mieux. En un mot, la personne va mieux grâce à elle-même, par effet placebo, et c'est le praticien de Reiki, qui n'a rien fait, qui se fait payer pour cela. Plus d'informations.

2- Les séances de Reiki utilisent l'énergie universelle de vie

FAUX

L'énergie universelle de vie est une traduction erronée du terme Reiki. En fait, le Reiki signifie "énergie de l'esprit" (force de l'esprit). Le concept de l'énergie universelle a été développé en 1942 par un Vietnamien. Mikao Usui le fondateur du Reiki était décédé depuis 16 ans... Le Vietnamien Dang a inventé une énergie cosmique universelle que l'on canalise et que l'on transmet à la personne en lui ouvrant les chakras, pour la guérir. Cette pratique est celle de Dang, et certainement pas du Reiki. Affirmer cela est de la publicité mensongère. Il faut demander aux personnes affirmant que le Reiki est une énergie universelle de vie de montrer les écrits du fondateur. Plus d'informations

En fait, les séances de Reiki utilisent la force de l'esprit de la personne allongée, sans intervention aucune de quelque énergie extérieure à la personne.

3- Dans le Reiki, il y a un donneur servant de canal reiki pour le receveur

FAUX

Là encore, le fondateur du Reiki n'a jamais parlé de canal reiki, invention permettant d'expliquer une croyance selon laquelle il est possible d'aller récupérer de l'énergie dans le cosmos pour la canaliser chez la personne. Il n'y a pas de donneur dans le Reiki, mais un praticien accompagnant le mal-être de la personne qui vient le voir. Il n'y a pas de receveur dans le Reiki, mais un être humain qui, comme tout le monde, est capable d'aller chercher en lui ses ressources naturelles et n'a pas à dépendre d'un praticien pour être heureux. Le Reiki est une pratique d'autonomie, et non d'enfermement, de mise en dépendance, ou de manipulation (mentale). La personne bénéficiant d'une séance de Reiki n'est pas ignare au point d'avoir besoin d'un "donneur" qui n'a fait que deux week-ends de pseudo-formation, à parler uniquement des exploits de guérison du cancer avec le reiki, basés sur ses propres fantasmes, et invérifiables.

4- Les séances de Reiki se font avec musique, encens et / ou bougie

FAUX

Les séances de Reiki sont basées sur la méditation, permettant à la personne d'aller chercher en elle ses potentiels naturels solutionnants. Toute manifestation extérieure (bruit, odeur, visuels) pouvant la sortir de cette "introspection" et de ce moment d'union avec elle-même sont antinomique à un travail de relaxation méditative par le toucher. Les praticiens mettant de la musique, de l'encens ou des bougies pour leurs séances n'ont rien compris au sens du Reiki !

5- Il est normal d'avoir une crise de guérison dans ou avec la séance de Reiki

FAUX

La crise de guérison dans le Reiki est un terme inventé par Takata, qui parlait aux fantômes, utilisait le Reiki pour ressusciter les morts, changer les bijoux en or et rendre les couples stériles non stériles (voir le livre de la meilleure amie de Takata, Fran Brown, expliquant ces pouvoirs magiques). Takata n'a jamais fait de Reiki Usui, ce que tout le monde sait aujourd'hui au Japon, car elle a dévié le Reiki de son sens premier, en le transformant en pratique miraculeuse.

Takata a inventé "crise de guérison" car avec ses pratiques de déviation du Reiki (non sans danger), elle notait que les personnes ayant bénéficié de ses séances passaient par des étapes très difficiles, parfois ingérables. Il fallait bien inventé quelque chose pour expliquer ce qu'elle était incapable d'accompagner : l'être humain, et les dégâts occasionnés par ce style de dérive du Reiki. Il faut donc fuir tous ceux affirmant que les crises de guérison sont normales dans le Reiki : à la Fédération Française de Reiki Traditionnel, les personnes allant voir les praticiens agréés Reikibunseki® et les Reikiologues® ne passent pas par ce style d'étape, très perturbatrice. Pourquoi ? Parce que nos professionnels sont des professionnels de l'accompagnement et ne déclenchent pas chez les personnes ce style de déséquilibre (mental ou physique).

6- Il existe des contre-indications pour effectuer des séances de Reiki

VRAI

Depuis sa création en 2002, la Fédération Française de Reiki Traditionnel n'a de cesse d'informer qu'il n'est pas possible d'accompagner tout le monde avec des séances de Reiki, car il existe certaines fragilités psychologiques imposant un avis médical avant toute décision de bénéficier d'une séance de relaxation méditative par le toucher, qu'est le Reiki. Lire ici les contre-indications dans le Reiki

7- Pas besoin d'une formation pour dispenser des séances de Reiki / Un ou deux stages de Reiki suffisent pour devenir professionnel et donner des séances de Reiki

FAUX

Le Reiki est une pratique de relation d'aide et d'accompagnement de la personne. C'est une pratique à visée thérapeutique, emmenant graduellement la personne vers son mieux-être, durable et naturel. Cette évolution repose sur la connaissance des mécanismes de fonctionnement de la personne (qui n'ont rien à voir avec une énergie universelle de vie ou une force universelle de vie que l'on va chercher chez les anges, dans le cosmos, chez Mikao Usui, chez Bouddha, dans la terre, chez les dragons, chez les maîtres ascensionnés...). Toutes les pratiques validées, centrées sur la santé de l'être humain demande des années de formation. Comment le praticien de Reiki pourrait-il en savoir plus, en deux stages d'une journée ou de deux journées que tous ces professionnels de l'humain - à fortiori avec des formations effectuées par des non professionnels de l'humain ? Les "professionnels de Reiki" à leur compte au bout d'aussi peu de journées de formation sont dangereux, car n'ont aucune connaissance d'accompagnement.

8- Il faut avoir un don pour dispenser des séances de Reiki

FAUX

Le Reiki n'est pas une pratique d'élus ou de personnes ayant un don. C'est une pratique où l'on obtient des résultats à force de travail. Le don ne nécessite aucun travail. Dispenser des séances de Reiki pour accompagner les personnes de leur mal-être vers leur mieux-être nécessite beaucoup d'apprentissage, et de travail.

9- Pour être un bon praticien, il faut être de la lignée Usui - Hayashi - Takata

FAUX

Les lignées n'existent pas dans le Reiki. Une lignée signifie que l'enseignement est transmis en l'état, sans aucune déformation (ni ajout, ni suppression). Or, Usui n'a laissé aucun écrit. Hayashi était dissident et a créé sa propre pratique (qui n'était plus du Reiki). Déstabilisée par celle-ci, il s'est suicidé devant ses élèves. Quant à Takata, elle a déformé ce qu'Hayashi lui avait appris de sa pratique personnelle, puis l'a nommée Reiki Usui, en racontant des mensonges sur la vie d'Usui pour mieux vendre sa pratique de croyance. La lignée Usui n'existe pas. Ce fait est aujourd'hui connu de toutes les personnes ayant fait des recherches sur l'origine du Reiki. En savoir plus sur la "lignée Usui Hayashi Takata".

 

 

  • LA FFRT
    s'engage
  • ISO 9001
  • The Global Compact
  • Cliniquement prouvé
  • Chèque Santé
  • CNPL
Copyright 2014 : Fédération Française de Reiki Traditionnel / F.F.R.T. Tout droits réservés - Mentions Légales - Design by MMCreation.com